Chargement...
Tdcljvgeyqr8kuzqxznu

Adie Polynésie

Le parti pris de l’Adie est de donner à tous le droit à l’initiative économique. Par sa cible, l’Adie est d’abord un outil de lutte contre l’exclusion ; plus des deux tiers des promoteurs financés sont allocataires de minima sociaux ou au chômage. Par les outils et l’approche qu’elle développe, l’Adie est également un outil d’action économique qui favorise la création de petites entreprises. Le contexte particulier des géographies outre-mer où l’auto-emploi représente parfois plus de 80 % des entreprises et où les taux de chômage sont nettement supérieurs aux niveaux métropolitains constitue un environnement très favorable aux actions de l’Adie. Plus de 1000 personnes sont ainsi financées et accompagnées par l'Adie chaque année en Polynésie.

Le but de l’intervention de l’Adie n’est pas de se substituer au système bancaire, mais de ramener la Banque vers la clientèle des petits projets, et les personnes exclues du système bancaire dans un circuit économique où la banque reste au cœur de l’économie. Cette bancarisation des créateurs répond à une volonté d’insertion durable des créateurs financés. C’est pourquoi l’Adie choisit d’intervenir aujourd’hui en adossement au système bancaire classique.

[
]
Retour en haut de la page